La recherche en médecine générale

Le travail en réseau fait partie intégrante de l’activité du médecin généraliste, qu’elle soit formelle ou informelle. Les principales études sur lesquelles nous basons nos décisions diagnostiques ou thérapeutiques sont promues par la médecine hospitalière, de manière tout à fait valide, mais ne répondant pas toujours à la typologie de patients rencontrés dans notre exercice.

Par ailleurs, depuis plusieurs années, l’organisation de la recherche ambulatoire en médecine générale est appelée à se structurer. Dans certains pays voisins, cette structuration est déjà très avancée et permets de produire des résultats issus des soins premiers à une échelle nationale, comme au Royaume Uni. Au niveau Européen, l’EGPRN poursuit le même but.

​ En France, la section recherche du CNGE (Collège National des Généralistes Enseignants) appelle les Collèges régionaux à se saisir de la question de la recherche ambulatoire et à organiser leurs réseaux. C’est dans ce contexte que le CBNGE soutient les projets de recherche du DMG de l’Université de Caen-Normandie